Comment choisir un appareil photo qui vous convient vraiment đŸ“·

 

Recommander un appareil, c’est comme recommander un outil, c’est impossible sans connaütre ce que le photographe essaye d’accomplir.

Certaines dĂ©cisions interpellent une rĂ©flexion plus approfondie. C’est le cas en ce qui concerne le choix de son matĂ©riel en photographie. Loin d’ĂȘtre infaillibles, nous pouvons ĂȘtre amenĂ©s Ă  faire des choix qui ne sont pas Ă  notre avantage et qui vont handicaper notre pratique de la photographie pendant plusieurs mois voire plusieurs annĂ©es !

Si j’écris sur le sujet du choix du matĂ©riel aujourd’hui c’est pour deux raisons : la premiĂšre c’est que c’est la question que l’on me pose le plus en ce qui concerne la photographie. En tant que photographe, on me colle l’étiquette de l’expert en matĂ©riel, celui qui sait vers quel appareil se diriger. Je ne m’en plains pas, c’est totalement naturel et humain en ce qui concerne la prise de dĂ©cisions d’aller chercher dans son entourage celui qui semble s’y connaĂźtre le plus pour se reposer sur son expertise, et Ă©viter de faire le mauvais choix. Mais vous allez voir aprĂšs avoir lu cet article que ce n’est pas si Ă©vident, en partie parce que vous ĂȘtes la seule personne Ă  savoir ce qui vous convient.

La seconde raison c’est que je pense que la plupart des gens se dĂ©cident en s’appuyant sur de mauvaises raisons. Ce ne sont pas les articles et les vidĂ©os qui manquent sur le sujet
 C’est mĂȘme malheureusement le genre de contenu le plus rĂ©pandu au dĂ©triment de ceux portant sur la culture photographique et une dĂ©marche approfondie. Le matĂ©riel prend une place trop importante dans l’esprit de tous mais il reste l’élĂ©ment essentiel et la passerelle vers la pratique de la photographie et le monde de l’expression artistique. D’ou l’intĂ©rĂȘt de le choisir de maniĂšre judicieuse.

Lorsque l’on me pose la question du matĂ©riel, je ressens dans les yeux de la personne en face l’espoir que je lui livre une rĂ©ponse directe, un modĂšle d’appareil bien prĂ©cis. Aujourd’hui je suis la pour vous expliquer pourquoi c’est contreproductif de penser de cette maniĂšre, aprĂšs tout, les appareils Ă©voluent avec le temps mais les critĂšres Ă  prendre en compte eux, sont intemporels.

L’objectif de cet article, c’est donc de vous guider dans l’achat de matĂ©riel photo. L’idĂ©e c’est d’écrire une procĂ©dure que vous pourrez rĂ©utiliser Ă  chaque fois que vous en aurez besoin.

 

L’appareil est un outil 🔧

 

« L’appareil est un outil physique pour prendre position dans le monde, pour exister Â» Jean-Christophe BĂ©chet

Ne l’oublions pas, l’appareil photo est avant toute chose un outil. Un outil qui a Ă©voluĂ© selon l’époque en terme de formes, et de techniques d’utilisation mais comme tous les outils, il sert Ă  accomplir un objectif bien prĂ©cis. Celui de l’appareil photo est de dĂ©couper temporellement, visuellement et spatialement le monde rĂ©el. Il fait passer le monde en trois dimensions Ă  une image en deux dimensions.

 

Mesurer l’impact de son matĂ©riel sur sa pratique

 

Le matériel influence la maniÚre de photographier

Tous les appareils photo possĂšdent un but commun, nĂ©anmoins selon l’appareil et le format que vous choisirez, vous ne verrez pas de la mĂȘme maniĂšre.

Selon le fonctionnement de votre capteur, la conception de votre objectif et le logiciel interne de votre boitier vous n’obtiendrez pas le mĂȘme rendu.

Chaque appareil est le produit des choix antĂ©rieurs de l’ingĂ©nieur qui est Ă  la source de sa conception.

Si vous voulez en savoir plus, je vous conseille cet excellent article :
Photographions-nous la rĂ©alitĂ© ? – Thomas Hammoudi

Nous capturons donc la rĂ©alitĂ© Ă  l’aide d’un appareil qui est le produit des dĂ©cisions d’autres personnes. Ce qui signifie que choisir un appareil consiste en rĂ©alitĂ© Ă  dĂ©cider quelles sont nos prĂ©fĂ©rences entre ces diffĂ©rentes maniĂšres de restituer la rĂ©alitĂ©.

Comme si cela ne suffisait pas nous avons nous aussi une perception de la rĂ©alitĂ© altĂ©rĂ©e par nos sens, notre culture est propre Ă  chacun
 Ça fait beaucoup de paramĂštres Ă  prendre en compte.

Chaque appareil capte et restitue donc la rĂ©alitĂ©, les couleurs d’une maniĂšre diffĂ©rente, ce n’est pas un outil neutre. C’est la toute la difficultĂ© de prendre une dĂ©cision quand vient le moment d’acheter son matĂ©riel.

 

Un outil au service d’un cerveau 🧠

 

L’appareil photo a Ă©tĂ© crĂ©Ă© pour servir son utilisateur et non pour l’handicaper dans sa pratique. C’est un fidĂšle et loyal serviteur qui permet de rĂ©aliser des choses incroyables mais il fait un trĂšs mauvais maĂźtre.

Si votre matĂ©riel vous empĂȘche de photographier c’est que vous n’avez pas choisi celui qui vous correspond.

La premiĂšre chose Ă  faire pour photographier davantage, c’est d’éliminer tous les obstacles Ă  la sortie photo. L’objectif, c’est de simplifier votre matĂ©riel pour que la seule chose (ou presque) que vous puissiez faire, c’est d’aller photographier sans vous trouver d’excuses.

« Avec le numĂ©rique, c’est devenu un combat entre deux intelligences. Deux cerveaux s’affrontent : le cerveau Ă©lectronique d’un appareil photo et le cerveau humain du photographe. Â» Jean Christophe BĂ©chet

 

 

Utiliser un appareil c’est faire partie d’une expĂ©rience.

  

Chaque appareil offre une nouvelle façon de voir le monde.

Certains appareils invitent Ă  prendre le temps et ralentir Ă  la prise de vue tandis que d’autres sont conçus pour ĂȘtre lĂ©gers, invisibles et furtifs.

Ils proposent tous une expĂ©rience diffĂ©rente Ă  la prise de vue. Le lent fonctionnement manuel des appareils photo anciens permet au photographe de travailler plus longtemps autour de la mĂȘme scĂšne et de choisir minutieusement les bords de son cadre. La lĂ©gĂšretĂ© des petits compacts numĂ©riques permet au contraire de marcher plus longtemps sans finir Ă©puisĂ© par le poids de tout son matĂ©riel.

Sur certains appareils, généralement les appareils moyen format nous retrouvons un viseur particulier qui se situe au niveau de la taille. Ce qui est totalement différent du viseur auquel nous sommes habitués au niveau des yeux.

L’appareil influence la position du photographe et sa façon de se se mouvoir face à son sujet.

 

Avec un viseur au niveau de la taille, le photographe regarde vers le bas, ce qui a tendance Ă  moins attirer l’attention qu’un appareil Ă  hauteur des yeux. L’image sur l’écran est projetĂ©e inversĂ©e ce qui modifie votre rapport Ă  la composition.

 

 

Sur les appareils numériques récents au contraire nous pouvons retrouver des écrans LCD pivotants permettant de prévisualiser les photos et de shooter aussi bien à ras du sol comme en hauteur.

 

Argentique ou numĂ©rique ? 🎞

 

L’argentique et le numĂ©rique sont deux façons complĂštement diffĂ©rentes d’apprĂ©hender la photographie.

Se reconnecter physiquement avec la photographie

Dans un monde qui devient de plus en plus numĂ©risĂ© et intangible on observe depuis quelques annĂ©es et particuliĂšrement en ce moment une envie de retrouver une expĂ©rience plus tactile. Nombreux sont les jeunes photographes qui n’ont pas connu l’ñge d’or de l’argentique et veulent expĂ©rimenter cette pratique. Charger soi mĂȘme sa pellicule, ĂȘtre limitĂ© par le nombre de clichĂ©s, dĂ©cider Ă  l’avance de choisir entre pellicule noir et blanc ou pellicule couleur, dĂ©velopper sa pellicule et classer ses nĂ©gatifs


Ce processus implique largement le photographe contrairement au simple copier coller vers le disque dur ou vers son logiciel de retouche quand on pratique la photo numérique.

Les deux possĂšdent leurs avantages et leurs inconvĂ©nients. Peut-ĂȘtre que je pourrais Ă©crire un article complet sur le sujet.

 

Lorsque Joel Meyerowitz a photographié en 2001 les ruines des attentats qui ont anéanti les tours jumelles du World Trade Center il a apporté avec lui pendant plusieurs mois sur les décombres sa chambre photographique grand format.

Ce n’est pas le matĂ©riel le plus lĂ©ger et c’est un choix audacieux.

 

 

PossĂ©der plusieurs appareils est ce vraiment utile ? đŸ“·đŸ“·

 

Faut-il se limiter Ă  un seul appareil photo ?

C’est lĂ©gitime de se poser cette question, tous les passionnĂ©s de photographie ont malgrĂ© eux les yeux qui brillent devant les nouveaux modĂšles d’appareil photo. Quel photographe n’a pas connu cette sensation ? Celle de se retrouver face Ă  un nouvel appareil qui semble meilleur, plus beau, plus rapide


Le piĂšge dans lequel il ne faut surtout pas tomber, c’est d’acheter du matĂ©riel dont on ne se servira pas, juste pour le plaisir de le possĂ©der et de le voir trĂŽner au dessus de la cheminĂ©e.

Certains photographes ont dĂ©veloppĂ© une sorte d’obsession pour le matĂ©riel, ils pensent Ă  tort que c’est grĂące Ă  lui qu’ils vont devenir de meilleurs photographes. Chaque nouvel appareil, chaque nouvelle acquisition est comme un choc d’adrĂ©naline pour eux. Mais


Un bon appareil photo, c’est un partenaire de vie. Il te suit au grĂ© de tes errances pendant des annĂ©es, c’est un fidĂšle compagnon que tu connais par coeur et qui n’a plus de secrets pour toi. Vous vous correspondez et pourtant tu voudrais briser cette connexion pour un modĂšle tout neuf qui ne va pas forcĂ©ment t’aider Ă  amĂ©liorer ta pratique ?

Dans la plupart des cas, je dirais que c’est mieux de se limiter Ă  un seul appareil que l’on apprend Ă  connaĂźtre, Ă  maĂźtriser et qui correspond Ă  la majoritĂ© de nos attentes. Mais il y a des exceptions.

Chaque appareil est destinĂ© Ă  servir un objectif, qui est principalement satisfaire les attentes d’un photographe. Si vous choisissez correctement votre appareil, il devrait remplir 80% de son objectif. Mais comme je vous l’ai dit chaque appareil restitue la rĂ©alitĂ© Ă  sa maniĂšre. Le seul et unique cas ou il est judicieux de se procurer du nouveau matĂ©riel c’est lorsque l’on se retrouve limitĂ© dans la rĂ©alisation d’un projet Ă  cause des limites de celui ci.

Oui, on peut possĂ©der plusieurs appareils mais uniquement lorsqu’ils sont complĂ©mentaires dans sa pratique de la photographie. Par exemple, si votre projet nĂ©cessite une technique que vous ne pouvez pas rĂ©aliser avec votre matĂ©riel actuel. Si ils remplissent exactement les mĂȘmes fonctions et critĂšres, je n’en vois pas l’intĂ©rĂȘt.

Il y a des avantages et des inconvĂ©nients Ă  chaque processus photographique c’est pourquoi il faut que vous choisissiez celui qui correspond le plus Ă  ce que vous dĂ©sirez rĂ©aliser.

Chaque photographe utilise la mĂ©thode qu’il prĂ©fĂšre pour des raisons qui lui sont propres.

 

Entre mobilitĂ©, qualitĂ© et discrĂ©tion đŸ•”đŸ»â€â™‚ïž

 

Plus l’appareil est imposant, plus vous vous ferez remarquer

La taille de votre appareil ne possÚde pas uniquement une influence sur votre maniÚre de photographier, mais provoque également une réaction chez les gens autour de vous.

J’ai tendance Ă  remarquer que plus un appareil est imposant, plus les gens semblent y accorder de l’importance. Ils y associent une plus grande lĂ©gitimitĂ©, ce que j’ai toujours trouvĂ© Ă©trange.

Dans un concert, on ne voudra pas vous laisser entrer avec un rĂ©flex mais on vous laissera passer avec un compact. Ce qui est complĂštement absurde parce que la seule diffĂ©rence entre les deux c’est principalement la taille.

Faites le test, jouez au touriste dans la rue avec un petit appareil, vous réussirez beaucoup plus facilement à vous rapprocher des gens ou de votre sujet que lorsque vous le faites avec un énorme téléobjectif.

Ce qui veut dire que certains appareils vous font considĂ©rablement perdre en discrĂ©tion, et en mobilitĂ©. Ils sont lourds, encombrants et vous ĂȘtes repĂ©rĂ©s avant mĂȘme avoir eu la chance de dĂ©clencher.

La qualitĂ© des rĂ©cents appareils est sensiblement similaire, mais leur discrĂ©tion ne l’est pas du tout.

Un appareil lĂ©ger et discret vous permettra de vous mĂ©langer aux gens, et surtout ne pas finir Ă©puisĂ© par le poids de votre matĂ©riel. Ce n’est pas une coĂŻncidence si les maĂźtres de la photographie du 20e siĂšcle ne se promenaient qu’en compagnie d’un petit 35mm avec seulement quelques pellicules en poche.

Seulement vous pouvez aussi faire un choix opposé en photographiant sur trépied avec un grand format. Tout dépend de ce que vous recherchez.

 

Adapter le matériel à son utilisateur

 

Chaque photographe possĂšde sa propre identitĂ© et une relation unique Ă  la pratique de la photographie. Nous n’avons pas les mĂȘmes besoins en ce qui concerne le matĂ©riel et c’est pour cela qu’il est absurde de recommander du matĂ©riel sans avoir une idĂ©e du contexte dans lequel exerce le photographe.

Recommander un appareil, c’est comme recommander un outil, c’est impossible sans connaütre le travail que le photographe essaye d’accomplir.

Les photographes ne recherchent pas tous les mĂȘmes fonctionnalitĂ©s, ne photographient pas le mĂȘme sujet et ne veulent pas le faire de la mĂȘme maniĂšre.

Le photographe professionnel exerce sa pratique de la photographie en subissant une pression extĂ©rieure, celle d’un client, d’une commande. Il travaille sous l’emprise d’une pression de rendu, on attend de lui un rĂ©sultat technique bien particulier. Le choix de son appareil photo dĂ©pend donc des missions qu’il va remplir en tant que professionnel.

Le photographe amateur lui Ă©volue avec une plus grand libertĂ© dans le choix de ses sujets ainsi que dans l’utilisation de son matĂ©riel.

Le physique du photographe influence Ă©galement le choix de son matĂ©riel. La taille du photographe, celle de ses mains ce sont des critĂšres auxquels on ne rĂ©flĂ©chit pas forcĂ©ment au premier abord mais qui sont essentiels dans le choix de son appareil. Personnellement j’ai des petites mains et je sais que certains appareils sont contre intuitifs et m’empĂȘchent d’agir librement et avec fluiditĂ©. Être Ă  l’aise avec son matĂ©riel c’est l’une des choses les plus importantes.

Choisissez un appareil qui convient Ă  votre physique, vos envies, vos besoins, celui que vous aimez emporter avec nous. Il n’en existe pas un meilleur qu’un autre, il y a simplement des approches diffĂ©rentes. ExpĂ©rimentez et dĂ©couvrez ce qui fonctionne pour vous.

La question n’est pas Quel est le meilleur appareil photo ? mais Quel est le meilleur appareil photo pour soi ?

Cet appareil est-il en accord avec vos besoins, vos valeurs, vos critĂšres personnels ?

 

Essayer avant d’acheter !

 

« ExpĂ©rimenter un appareil c’est une façon de dĂ©couvrir une matiĂšre, une mĂ©canique autant qu’une vision. Â»

 

Pour ĂȘtre certains de votre choix, je pense qu’il est presque nĂ©cessaire d’essayer le matĂ©riel avant de l’acheter. Vous pouvez avoir comparĂ© toutes les statistiques, toutes les reviews sur internet tant que vous ne l’avez pas entre les mains vous ne saurez pas si cet appareil est vraiment fait pour vous.

Vous pouvez le tester de trois maniĂšres diffĂ©rentes. La premiĂšre c’est d’aller dans un magasin et de demander au vendeur de vous le faire essayer. L’inconvĂ©nient c’est qu’en faisant ça vous n’aurez que quelques minutes, ce qui peut ĂȘtre trop peu pour prendre une dĂ©cision. La deuxiĂšme solution c’est de louer l’appareil que vous envisagez d’acheter ! Vous pourrez passer quelques jours avec et vraiment vous faire un idĂ©e plus prĂ©cise. Et enfin pour finir, si vous avez la chance d’avoir un.e ami.e qui possĂšde dĂ©jĂ  l’objet de vos convoitises, vous pouvez tout simplement lui demander de vous le prĂȘter ! 📾

 

La pertinence du matĂ©riel en fonction d’un projet photo

 

Nous l’avons vu ci dessus, chaque appareil est unique et restitue la rĂ©alitĂ© d’une maniĂšre qui lui est propre. Chacune de ses particularitĂ©s peut devenir une force dans l’élaboration d’un projet photo. Lorsque l’on s’intĂ©resse Ă  une pratique plus artistique, il peut ĂȘtre judicieux de choisir son matĂ©riel en fonction du sujet que l’on souhaite photographier et du sens que l’on veut donner Ă  son projet.

Élaborer son projet en amont et ensuite dĂ©cider du matĂ©riel et de la technique Ă  utiliser pour le rĂ©aliser de la maniĂšre la plus pertinente possible.

Choisir son appareil en fonction de sa pertinence avec la rĂ©alisation d’un projet, d’un propos photographique c’est mon conseil personnel. Si vous devez vous fondre dans la masse pour photographier la foule, il vous faudra sĂ»rement un appareil lĂ©ger et facilement transportable.

Chaque appareil/outil produit un rĂ©sultat diffĂ©rent et possĂšde un contexte d’utilisation diffĂ©rent. Tout comme il y a de multiples sortes de voitures pour des utilisations diffĂ©rentes, il y a de multiples appareils pour des utilisations diffĂ©rentes. ( Voiture course, familiale, mini / DSLR, compact, hybride. )

Vous ne prenez pas la mĂȘme voiture pour aller faire les courses et pour participer Ă  une course automobile, ça semble logique alors pourquoi utiliser le mĂȘme appareil pour photographier vos vacances Ă  la plage et l’architecture de votre quartier en pleine nuit ?

Chaque photographe possÚde une méthode de travail différente

Suivez ce qui est vrai pour vous. Il n’y a pas de “bien” ou de “mal” dans la photographie. Il y a simplement des approches diffĂ©rentes. ExpĂ©rimentez et dĂ©couvrez ce qui fonctionne pour vous.

 

L’influence de l’argent sur le choix de son matĂ©riel 💾

 

Le voilà enfin, le sujet que vous attendiez tous avec impatience. Restez calme et accrochez vos ceintures, on va parler d’argent !

Il y a une raison bien prĂ©cise pour laquelle le sujet de l’argent et du budget arrive Ă  la fin de cet article et non au dĂ©but. Ce n’est une surprise pour personne, nous vivons dans un systĂšme Ă©conomique. Tout le monde ne possĂšde pas les mĂȘmes moyens en ce qui concerne le budget Ă  consacrer Ă  son matĂ©riel en photographie, j’en suis conscient.

Si je n’en parle que maintenant, c’est parce que nous procĂ©dons tous Ă  l’envers dans notre mode de pensĂ©e. Dans cet article, j’essaye d’inverser celui ci en mettant en avant l’impact du matĂ©riel sur le rĂ©sultat. Parce que le « bon Â» appareil c’est avant tout celui qui produit le rĂ©sultat que vous attendez, et pas celui le moins cher.

Nous devrions tous commencer par nous intĂ©resser Ă  toutes ces variables avant de nous poser la question du prix. Chacune des marques que vous voyez aujourd’hui essayent de vous vendre leur nouveau modĂšle, tous les ans. Elles mettent en avant des arguments toujours plus tirĂ©s par les cheveux mais en rĂ©alitĂ© quelles sont les rĂ©els bĂ©nĂ©fices ?

Les appareils aujourd’hui possĂšdent tous une qualitĂ© similaire, celle ci n’est plus essentielle. Nous ne devrions plus acheter sous l’argument de la qualitĂ© elle est entrain d’atteindre un plafond. Mais sous celui de la simplicitĂ©.

Le rapport qualité prix perd tout son sens. Entre deux appareils équivalents, de prix différents, je pencherai toujours vers celui qui est fonctionnellement le plus simple quitte à payer un peu plus.

Moins nous avons de manipulations Ă  rĂ©aliser mieux c’est. Les concepteurs essayent de proposer toujours plus d’options, nous nous retrouvons avec un mode macro, un mode coucher de soleil, un mode arc en ciel et pourquoi pas bientĂŽt un mode selfie ?

Si vous avez le choix, dirigez vous toujours vers le design le plus simple et propre possible !

Tout ce dont nous avons réellement besoin sur un appareil ce sont les fonctions de base.

 

Écouter son intuition, dĂ©cider avec le coeur

 

Les meilleures dĂ©cisions se prennent Ă  la fois avec intelligence et instinct. Les bons stratĂšges rĂ©unissent les informations en fonction des deux jusqu’à ce qu’ils soient prĂȘts Ă  faire le bon choix.

Les dĂ©cisions intuitives sont souvent les meilleures. Cette intelligence inconsciente est capable de vous guider vers les bons choix. Prenez un instant pour ĂȘtre attentif et posez vous la question suivante : Est ce que je le sens ou pas ? Est ce que c’est le bon appareil ?

 

Un bon photographe adapte sa vision à n’importe quel appareil 👀

 

Pour finir, sachez que l’impact Ă©motionnel d’une photographie ne dĂ©pend pas de la qualitĂ© de l’appareil que vous utilisez. Il dĂ©pend de la qualitĂ© des pensĂ©es, de l’attention, de la vision de l’utilisateur de cet appareil.

Commencez avec ce que vous avez, ne trouvez pas d’excuses pour repousser le dĂ©veloppement de vos projets photo. N’attendez pas de possĂ©der le prochain appareil Ă  la mode ou le dernier objectif pour sortir explorer le monde et le retranscrire en photographies.

Un nouvel appareil ne va pas régler tous vos problÚmes dans votre pratique de la photographie.

 

Conclusion :

 

Comment choisir un appareil photo qui vous convient ? Choisissez le en fonction de vous, de vos projets, de vos prĂ©fĂ©rences. Si vous ĂȘtes Ă  l’aise avec lui, qu’il vous donne envie de photographier et qu’il correspond Ă  vos attentes , foncez !

Merci d’avoir lu cet article jusqu’au bout ! J’espĂšre vous avoir aidĂ© concrĂštement Ă  mieux choisir votre matĂ©riel en photographie.

Si vous voulez recevoir plus de conseils sur la crĂ©ation d’un projet photo personnel n’hĂ©sitez pas Ă  rejoindre le groupe privĂ© qui reçoit mes emails :

https://youtube.us19.list-manage.com/subscribe?u=7e023c8034ea198b8972516a3&id=f93d95acdb

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.