Investir son temps comme son argent

Si tu ne veux pas passer à côté de ta vie.

Tu dois lire attentivement le mail d’aujourd’hui.

Je vais t’introduire le concept de « capital temps »

Ce terme existe en macro économie mais ici, il n’a rien à voir.

Je le mijote à ma sauce, tu verras.

24h.

C’est ce que la vie nous accorde pour une journée.

Pas une minute de plus.

( Si quelqu’un connaît la recette pour créer une journée de 25h, je l’attends à la sortie, on va négocier.

Même si j’en suis sûr pour 99% des gens, avoir une heure en plus ne changerait rien à leur vie. )

Ces 24h, c’est toi qui décide comment tu veux les utiliser.

Tu peux te plaindre et me sortir des montagnes d’excuses pour justifier ton inconfort et ton malheur au travail.

Mais la réalité, c’est que tu fais ce que tu veux de ces 24h.

Tout ce que tu veux.

Parce que tu as un rapport de liberté face aux règles.

Ton patron t’interdit de quitter ton poste en plein milieu de la journée pour sauter dans la piscine et manger une glace à la mangue.

Ta morale t’interdit d’aller aborder cette fille dans la rue et de lui demander aimablement son numéro de téléphone.

Mais concrètement qui t’en empêche réellement ?

Tu gardes soigneusement dans ta tête des collections entières de croyances limitantes que tu ne veux pas jeter à la poubelle.

Quand on se rend compte que pendant des années on a essayé de justifier son inaction, de trouver des raisons à ses échecs et ses malheurs au lieu de mettre en place des actions pour atteindre ses objectifs.

On tombe de haut.

La plupart du temps, ces excuses sont liées à des raisons extérieures.

C’est la faute du gouvernement.

C’est la faute de ceci ou cela.

Retiens bien ça :

Rejeter la faute sur l’autre est un aveu de faiblesse.

C’est tout sauf chercher une solution.

Et ça ne fait avancer personne.

Ce n’est qu’une réplique automatique pour te persuader que tu n’es pas responsable de tes échecs.

Je suis le premier à avoir fait ces erreurs, personne n’y échappe.

Tant que tu possèdes cette mentalité, tu n’es pas prêt d’évoluer.

Mais rassure toi.

Toutes ces années ne sont pas perdues au contraire.

Elles ont participé à ton évolution et t’ont permis de reprendre le contrôle.

Ça vaut tout l’or du monde.

Peu importe combien de temps tu as passé à multiplier ces fausses croyances, ce qui compte c’est qu’aujourd’hui tu sois prêt à les transformer.

Revenir sur le passé, c’est contreproductif.

Il faut l’accepter et se remettre en marche vers un avenir meilleur.

À tout moment tu es capable de corriger la trajectoire de ta vie et lui donner de nouvelles directives.

Naître pauvre et malheureux ne dépend pas de toi mais mourir riche et heureux est à 100% ta responsabilité.

Et je parle principalement de richesse intellectuelle et émotionnelle.

Maintenant, j’aimerais te poser une question :

Qu’est ce qu’une vie ?

Un peu vaste comme sujet mais j’aimerais y répondre simplement pour modifier ta perception.

Une vie c’est une succession de cycles de 24h.

Rien de plus.

Étonnant n’est ce pas.

Ton avenir dépend de ces minuscules cycles de 24h.

Assemblés les uns les autres comme les pièces d’un puzzle, ils forment un mois, puis un an, une décennie et enfin une vie.

Tu n’as de contrôle sur ta vie qu’à travers ces cycles.

Les inégalités liées au temps sont imprévisibles.

On ne peut pas prévoir quelle sera la durée de notre vie.

Mais tout le monde commence sa journée avec le même capital temps.

( Le réservoir de temps que tu peux investir : 24 h)

Tu dois réfléchir à ton temps comme tu réfléchis à propos de ton argent.

C’est à dire en investissements.

Chacun ses critères pour définir un bon investissement.

Pour ma part, le meilleur retour sur investissement n’est pas le profit que je peux retirer mais le bonheur et l’expérience.

Je sais reconnaître un mauvais investisseur de son temps.

Si aujourd’hui tu dépenses ton argent dans des biens matériels complètement inutiles, il y a des chances pour que ton temps soit lui aussi très mal investi.

Attention.

Contrairement à l’argent, l’épargne n’existe pas en ce qui concerne le temps.

Tu es obligé de le dépenser au fur et à mesure qu’il s’écoule.

Impossible de le mettre sur pause ou de garder des réserves pour plus tard.

Le temps ne se cumule pas.

Peut être qu’aujourd’hui une grande partie de ces 24h te semble monopolisée par des choses qui ne te rendent pas heureux.

Alors il n’appartient qu’à toi de distribuer ce temps vers des activités qui ont du sens pour toi.

Bien sûr, c’est plus facile à dire qu’à faire.

Mais en transformant petit à petit ton capital temps en bonheur, tu changes ta vie et celle de ton entourage.

Parce que : tout homme productif n’est pas forcément heureux mais tout homme heureux est forcément productif.

Il faut reconquérir ses journées une à une.

C’est un combat quotidien.

Tu dois te considérer comme un soldat qui part à la conquête de sa journée tous les matins.

Si une journée se passe mal, il faut rebondir sur la prochaine.

Nous avons tendance à surestimer ce que l’on peut changer dans sa vie en un an et à sous estimer le changement produit en dix ans.

Souviens toi ou tu étais il y a 10 ans.

Il y a de fortes chances que tu aies fait un sacré chemin depuis.

Cette tendance à surestimer ses résultats à court terme est accentuée lorsqu’on se lance dans un domaine pour la première fois.

C’est l’effet Dunning-Kruger, appelé aussi effet de surconfiance.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Dunning-Kruger

Les moins qualifiés surestiment leur compétence.

Mais quand on passe cette barrière et que l’on comprend que le succès est basé sur la discipline et la régularité.

On avance lentement mais sûrement vers son objectif.

Je compte sur toi pour reconquérir tes journées.

Et investir tes 24h avec sagesse en fonction de ce qui compte pour toi.

Je te dis à demain,

Aymeric.

Reçois un email comme ça chaque matin en t’abonnant gratuitement aux Emails Privés :

https://bit.ly/2sfxAqm


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.