Le pouvoir de la concentration ( focus )

Se concentrer plus d’une heure aujourd’hui ?

I-M-P-O-S-S-I-B-L-E

Nous sommes sollicités à longueur de journée.

Interrompus par des milliers de minuscules coupures.

Nos heures de travail sont inefficaces.

Les distractions sont partout et volent notre attention.

Mais certains y arrivent.

Comment font-ils ?

Ça semble tenir du super-pouvoir mais…

En réalité ces gens sont des personnes ordinaires comme toi et moi.

Sans plus attendre, je viens te livrer quelques petits secrets croustillants sur la concentration.

Tout d’abord, tu dois comprendre que notre attention est divisée en deux hémisphères :

Le premier c’est la zone d’influence.

Elle est caractérisée par les éléments sur lesquels tu as du pouvoir.

Tu y retrouves ton attitude,

 La manière dont tu réagis aux évènements.

C’est l’attention portée à toi même.

Qu’on appelle aussi la concentration intérieure.

De l’autre côté, tu as la zone de non-influence.

Elle est redoutable.

Comme son nom l’indique, tu n’as aucun pouvoir sur les éléments présents dans cette zone.

Si tu bascules dedans tu tombes dans la frustration.

L’exemple type c’est la météo.

On connaît tous quelqu’un dont le moral est directement influencé par le temps.

Un vent fort souffle et la pluie se déchaîne = Malheureux 

Le soleil resplendit et le ciel est d’un bleu azur = Heureux

Ça n’a aucun sens.

Mais c’est ce que j’observe tous les jours.

En ce qui concerne la concentration, il y a une règle à respecter :

Toujours porter ton attention à l’endroit ou tu peux agir.

Sur ta zone d’influence.

Se focaliser sur la zone de non-influence est une perte de temps et la preuve que tu n’es pas concentré.

Pour atteindre la concentration, il faut inverser son mode de pensée.

Tout le monde se pose la question suivante : Comment se concentrer ?

Mais la vraie question à se poser c’est : Comment éviter la distraction ?

Si tu réussis à gérer les distractions alors tu deviendras un as de la concentration.

Le focus doit devenir ton attitude par défaut.

La première chose à faire pour ça, c’est de cibler précisément les éléments perturbateurs, pour les empêcher de nous distraire.

Les distractions se trouvent à la fois dans la zone d’influence et de non-influence.

Nous pouvons les séparer en deux catégories :

Les distractions internes et les distractions externes.

La distraction externe relève du domaine sensoriel.

Souvent, elle se situe dans la zone de non-influence.

Les cinq sens prennent une place importante dans ce type de distraction.

Par exemple pour moi qui suit à la campagne, l’odeur nauséabonde de bouse de vache qui se promène dans l’air est une distraction sensorielle liée à l’odorat.

Travailler dans un environnement bruyant, se faire interrompre dans son travail par un membre de sa famille, tout ça relève de la distraction liée à l’ouïe.

Si tu veux te concentrer :

Il faut faire abstraction de ces distractions.

Ou faire en sorte de les éliminer en amont pour ne pas y être confronté.

Par exemple, en choisissant avec soin ton environnement de travail.

Ne t’assois pas dans un lieu ou tu sais que tu vas être distrait.

Éloigne toi de la source de la distraction.

Ton portable ne doit JAMAIS être dans la même pièce que toi.

C’est beaucoup plus simple de résister à la distraction quand elle n’est pas présente.

Rien qu’en faisant ces petits changements, tu peux déjà noter une nette amélioration dans ta concentration.

Le second type de distraction, c’est la distraction interne.

Elle est principalement émotionnelle.

Ce sont les pensées qui nous viennent en permanence.

Un étude dévoile qu’en moyenne, notre esprit vagabonde environ 47% du temps.

Et s’accompagne la plupart du temps d’émotions négatives.

S’inquiéter sur un fait passé comme ta performance minable lors de ta dernière séance de sport ou planifier mentalement ta liste de courses :

Tout ça te fait dévier de la tâche sur laquelle tu dois avancer.

La concentration, c’est avant tout la capacité de se maintenir dans le présent.

De ne pas se laisser envahir par les images et pensées du passé ou du futur.

C’est essentiel d’être 100% dans une chose à la fois.

J’espère que ces conseils te seront d’une grande utilité,

Je te dis à demain,

Aymeric.

Reçois un email comme ça chaque matin en t’abonnant gratuitement aux Emails Privés :https://bit.ly/2sfxAqm


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.