Maître ou Esclave de ton activité ?

Qui possède les commandes ?

Je t’invite sérieusement à te poser la question.

Parce que beaucoup d’entrepreneurs ne semblent plus posséder les clés de leur propre activité.

C’est peut être ton cas.

Si tu n’es pas dans cette situation tu as de la chance.

C’est l’occasion de l’éviter le plus tôt possible.

Voyons ça ensemble :

Quand tu démarres ton business, tu as l’espoir de gagner plus de liberté, plus de temps, plus d’argent.

La motivation est omniprésente,

Tu te projettes mentalement dans la vie de tes rêves, tu l’imagines jusque dans les moindres détails.

Pour réaliser ta vision, tu te donnes corps et âme.

Chaque pas va te faire avancer vers cet objectif, tu en es conscient. 👣

Tu continues donc à livrer toute ton énergie, à travailler sans compter les heures.

Pendant plusieurs semaines, mois et parfois même années.  🕒

Mais peu à peu,

La fatigue se fait sentir…

Les résultats que tu espérais ne sont toujours pas arrivés…

Malgré toute ta dévotion,

Le travail acharné, la patience et les encouragements.

C’est ton système qui te réclame de payer de ces trois éléments pour le nourrir.

Ton temps est sacrifié.

L’argent n’arrive pas.

La liberté est loin d’être d’actualité,

Tu te sens plutôt comme esclave de ton travail.

Ta propre création devient hors de contrôle et se retourne contre toi.

Jusqu’à même te dégoûter de ta passion.

C’est loin d’être ce que tu as imaginé…

À ce moment là,

C’est le burnout assuré.

Mais rassure toi.

Au début, c’est tout à fait normal de fournir une immense énergie à démarrer ton activité.

Elle est disproportionnelle par rapport aux résultats qu’elle produit.

C’est un moment extrêmement douloureux.

Tout le monde y passe.

Faire démarrer la machine demande une force considérable et une concentration intense.

Pour l’instant ça peut te sembler irréel,

Mais un jour elle aura accumulé tellement d’énergie qu’elle n’aura presque plus besoin que tu sois là.

C’est la caractéristique principale d’un bon système.

Tu dois fournir un minimum d’efforts pour obtenir un maximum de résultats.

La dernière chose à faire si tu deviens asservi à ton système c’est de redoubler d’intensité dans la même direction.

Tu ne ferais qu’empirer la situation.

Alors que faire ?

Il va falloir repenser sa conception.

L’essentiel c’est de te rappeler que tu l’as créé pour te servir et non dans le but de le servir lui.

L’Homme est un champion de ce retournement de situation.

Il met en place des systèmes puis se retrouve enchaîné à eux sans comprendre comment une telle absurdité s’est produite.

Le pire c’est que parfois il ne s’en rend pas compte.

Ou persiste à se faire diriger par un système moyenâgeux au lieu de l’optimiser et l’adapter aux moyens récents.

Un exemple au hasard : le système scolaire français.

Nous avons tous 24H dans une journée.

Pourtant certains sont plus malins, ont plus de temps, gagnent plus d’argent que les autres tout en travaillant moins.

Comment font-ils ?

Ils utilisent des leviers.

En fournissant une unité d’énergie, ils sont capables d’en récupérer dix fois, cent fois, mille fois plus.

Si comme moi tu travailles sur internet,

C’est l’automatisation le point de levier qui permet d’accomplir plus tout en travaillant moins.

Elle permet d’éliminer les tâches récurrentes afin que tu puisses te concentrer sur les tâches profondes.

Ne te laisse pas contrôler par ton business.

Libère toi et reprends les rênes.

Dès maintenant, identifie les tâches que tu ne veux pas faire et que tu peux éliminer, déléguer ou automatiser.

Débarrasse toi du superflu.

Et enfin restructure ton système pour qu’il réalise ton travail plutôt que l’inverse.

J’espère que tu vas suivre ce conseil,

Merci d’avoir lu jusqu’au bout !

Je te dis à bientôt pour de nouvelles aventures ! 😊

Aymeric.

Reçois un email comme ça chaque matin en t’abonnant gratuitement aux Emails Privés : https://bit.ly/2sfxAqm

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.