Spécialiste, Généraliste ou T-shaped ?


Spécialiste ou Généraliste ?

Tous les entrepreneurs se sont déjà posé la question.

Est-il plus judicieux de posséder des connaissances sur plusieurs domaines  ou d’être un expert incontesté sur une seule discipline ?

Et bien ma réponse va te surprendre.

Aucun des deux,

puisqu’il existe une troisième option.

Je préfère largement devenir « T-shaped ».

T-quoi ? 🤔

Moi aussi la première fois que j’ai entendu ce concept, j’ai eu cette réaction.

T-shaped.

Encore un terme inventé par les anglophones qui ne sonne absolument pas en français…

« En forme de T ».

Qu’est ce que ça veut dire exactement ?

Tu vas y voir plus clair après un petit schéma.

Mais d’abord j’aimerais t’expliquer la distinction entre les trois options.

Toutes possèdent leurs propres forces et faiblesses.

1- Le Généraliste.

Le généraliste est un navigateur, un explorateur. 🚣‍♀️

Ce qu’il désire le plus, c’est se délecter de l’apprentissage de nouvelles  compétences.

Pour ça, il n’hésite pas à prendre le large. 🌊

Qu’il pleuve ou qu’il vente,

Il se prépare quotidiennement à naviguer sur l’océan de la connaissance.

Dans l’espoir de découvrir de délicieuses informations. 

Sa caractéristique principale ?

Son extrême curiosité.

Elle lui permet de toujours vouloir en savoir plus.

Mais attention !

Dans certaines circonstances cette force peut devenir son talon d’Achille…

Parce que cette soif de connaissance l’empêche de se concentrer assez longtemps sur un même sujet pour en devenir un réel expert.

2- Le Spécialiste.

Comme son nom l’indique, être spécialiste c’est posséder des connaissances approfondies dans un domaine bien déterminé. 👨‍🎓

Le spécialiste, lui, creuse en profondeur à un endroit précis.

Il creuse tellement profond qu’il connaît mieux que personne la moindre racine, la moindre ramification de son sujet.

Il faut comprendre une chose :

La spécialisation implique la restriction.

En décidant de se concentrer sur une seule compétence, le spécialiste a 
volontairement renoncé à toutes les autres.

C’est le coût de la spécialisation.

L’exemple qui vient naturellement à l’esprit quand on parle de spécialiste c’est la médecine.

C’est plus rassurant de confier ton cerveau à un neurologue plutôt qu’à un médecin généraliste. 🧠

Imagine la scène.

« Bonjour, je vous attendais justement, je viens de soigner l’appendicite et opérer la jambe d’un patient.

C’est parti, on attaque votre cerveau ! »

Je ne sais pas comment tu réagis…

Mais moi, je pars en courant. 🏃🏻‍♂️

Pourquoi ?

Parce qu’on attend d’un médecin qu’il soit expert, pour un élément aussi vital que le cerveau.

Tu l’as compris.

La faiblesse du généraliste est la force du spécialiste et inversement.

Le généraliste est polyvalent mais maître de rien.

Le spécialiste est expert mais cerne difficilement le contexte dans lequel sa compétence prend place.

Comment résoudre ce problème ?

C’est à ce croisement qu’intervient la notion de « T-Shaped ».

Le meilleur des deux mondes. 🌍

Un entrepreneur « en forme de T » se situe à la frontière entre le généraliste et le spécialiste.

Il associe à la fois la barre horizontale :

À la barre verticale :

Pour devenir à la fois un entrepreneur qui possède une large palette de compétences de base, et qui creuse en profondeur dans l’une d’entre elles.

Le fonctionnement de ton business est constitué de plusieurs parties interconnectées.

Comme une machine. 🤖

Marketing + Vente + Acquisition de clients + Développement du produit + Management etc..

Imaginons que chaque compétence représente une case colorée.

( Ici, il n’y en a que 3 pour l’exemple mais tu te doutes qu’il existe beaucoup plus de cases )

Tu dois comprendre toutes ces parties et comment elles se connectent.

Pour ça, il faut se pencher sur l’utilité de chaque pièce.

C’est le travail du généraliste.

La compréhension de cette relation qui lie chacune des pièces c’est la barre horizontale de ce T.

Plus elle est développée, plus tu comprendras le système.

Le spécialiste, lui, connaît par coeur le fonctionnement d’une unique pièce de cette machine.

Par exemple l’utilisation de la publicité Facebook.

Représentée par la case bleue.

Plus il développe son expertise, plus la barre verticale du T s’allonge.

Le T n’est pas un concept exclusivement réservé aux entrepreneurs.

Il s’applique dans la vie de tous les jours.

Plus tu apprends, plus tu vas améliorer ta compréhension de la vie et de l’environnement qui t’entoure.

Tu vas établir des liens entre tes connaissances.

Chacun de ces liens va te permettre petit à petit de clarifier ta vision du sytème que tu essayes de percer à jour.

N’oublie pas ce concept.

Et développe ton T chaque jour, dans un sens ou dans l’autre.

À bientôt,

Aymeric.

Reçois un email comme ça chaque matin en t’abonnant gratuitement aux Emails Privés :https://bit.ly/2sfxAqm


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.